Théâtre des Champs Élysées
Slider

Cédric Tiberghien  piano    

Plongée dans l'empire austro-hongrois avec les œuvres brillantes de Beethoven, Bartók et les célèbres Danses Hongroises de Brahms


Beethoven  Sonate n° 21 op. 53 « Waldstein »
Bartók  Trois Burlesques op. 8c Sz47
Brahms  Dix Danses Hongroises

Un des instrumentistes français les plus loués à l’étranger – il fut lauréat de la New Generation Artists de la BBC de 2005 à 2007 -, où on le considère comme un exemple parfait d’élégance et un serviteur impeccable de la musique, il demeure assez rare dans son propre pays. Vainqueur du concours Long-Thibaut en 1998, Cédric Tiberghien se sent à l’aise dans tous les répertoires. Rien ne lui fait peur, tout l’attire, de la sonate Waldstein, monument lumineux et profond signé Beethoven, aux numéros de haute voltige pétris de vitalité de Bartók, jusqu’aux délectables Danses hongroises de Brahms  – dont l’artiste a gravé une version majeure au disque.  Un formidable pianiste et un interprète au goût très sûr.



08/03/2015

Pierre et le loup... et le jazz

Enregistrement de l'album "Pierre et le loup... et le jazz" avec The Amazing Keystone Big Band, Denis Podalydès et Leslie Menu.

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche