Théâtre des Champs Élysées
Slider

Orchestre de chambre de Paris
Sascha Goetzel  direction
Jean-Guihen Queyras  violoncelle  

Un programme de Mozart père à Schubert en passant par Mozart fils et Haydn, dirigé par le prometteur chef viennois Sascha Goetzel


Leopold Mozart  K.deest Symphonie G. 16 « Neue Lambacher »
Haydn  Concerto pour violoncelle et orchestre Hob. VIIb:1
Mozart  Symphonie n° 1 K. 16
Schubert  Symphonie n° 3 D. 200

Savez-vous que la partition de l’un des plus célèbres concertos pour violoncelle, celui en ut majeur de Haydn, ne fut redécouverte qu’en 1961 dans la Bibliothèque d’État de Prague ? Savez-vous aussi que la symphonie « Neue Lambacher », aujourd’hui attribuée à Leopold Mozart, fut longtemps inscrite au catalogue des œuvres de son fils, Wolfgang Amadeus ? Quant à la Première Symphonie, que le génial petit musicien composa à l’âge de huit ans lors d’un voyage à Londres, il ne s’agissait que d’un exercice ordonné par un père exigeant !

Quelques décennies plus tard, en 1815, le jeune Franz Schubert achève, en neuf jours, sa Troisième Symphonie. L’influence des écritures de Haydn et de Mozart est perceptible dans cette partition plus proche parfois du divertimento que de la symphonie romantique.

 



Eric Ruf

Sed sapien augue, rhoncus molestie varius a, bibendum quis nisi. Donec sed est nisl. Maecenas auctor interdum pharetra. Fusce pellentesque, i sit amet dapibus sollicitudin, ligula metus tincidunt purus, porta faucibus eros purus quis ante. Fusce euismod vitae faucibus dignissim.

Orchestre de chambre de Paris

Entretien avec Etienne Cardoze, violoncelliste à l'Orchestre de chambre de Paris à propos du concert du 8 mars 2016

Vous aimerez aussi

08/03/2015

Pierre et le loup... et le jazz

Enregistrement de l'album "Pierre et le loup... et le jazz" avec The Amazing Keystone Big Band, Denis Podalydès et Leslie Menu.

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche