Théâtre des Champs Élysées
Slider

Orchestra of the Age of Enlightenment
András Schiff  direction et piano        

L'ambiance des brumes écossaises et les légendes des Highlands entre rêve et nostalgie de Mendelssohn font écho à la poésie de Schumann


Mendelssohn  Les Hébrides, ouverture op. 26
Symphonie n° 3 « Ecossaise »
Schumann  Concerto pour piano op. 54

Le hongrois András Schiff est l’un des musiciens marquants de sa génération, et ce à juste titre ! Il a été à « bonne école » et alors qu’il étudie le piano, son professeur, le grand compositeur hongrois György Kurtág, lui impose de « chanter la musique ». C’est à cette méthode qu’il doit ses plus grands progrès, affirme-t-il aujourd´hui encore – il n’est ainsi pas étonnant qu’il soit notamment un remarquable accompagnateur de lieder. Il a voué en quelque sorte sa vie aux « grands classiques » et entretient une relation privilégiée, au clavier comme au pupitre, avec les œuvres et univers de Bach, Beethoven, Schumann, Schubert. Après une première partie célébrant la lande écossaise, ses brumes et ses grottes (Mendelssohn « compose » comme nul autre les impressions de voyage), il retrouve son cher piano pour le concerto de Schumann, l’une des pièces majeures du répertoire romantique.




Vous aimerez aussi

  • 12/02/2016

    Orchestre Philharmonique de Vienne

    Valery Gergiev, Yuja Wang

    Voir le spectacle
  • 17/11/2015

    Orchestre de chambre de Paris

    Adrien Perruchon, Javier Perianes

    Voir le spectacle

08/03/2015

Pierre et le loup... et le jazz

Enregistrement de l'album "Pierre et le loup... et le jazz" avec The Amazing Keystone Big Band, Denis Podalydès et Leslie Menu.

Aucun résultat n'a été trouvé Quitter la recherche